Le grand bassin

Autre vue du bassin

Ce bassin aux dimensions hors normes, date d’une centaine d’années. 25 mètres de long sur 6 à 8 mètres de larges pour une profondeur allant jusqu’à 80 cm. Seulement, avec le temps, des problèmes d’étanchéités sont apparus.  Notre travail était donc de reprendre l’étanchéité de cet ouvrage. Voici donc quelques photos de notre travail.

Le première étape a été de vider le bassin et d’évacuer les plantes aquatiques ( nénuphars, iris d’eau et jonc ). Puis gros travail : supprimer la vase et les rochers bien présents de partout.

Evacuation de la vase et des caillouxEvacuation de la vase et des rcochersEvacuation de la vase et des cailloux

 

Un bassin provisoire a été réalisé pour les quelques carpes Koï présentent dans le bassin. Le bassin de 4 mètres par 3 mètres et de profondeur 50 cm est équipé d’une pompe qui permet d’oxygéner l’eau durant les travaux et de garder les poissons en bonnes santés.

Bassin provisoir

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà notre bassin vide et propre.

Bassin vidé et propre

 

 

 

 

 

 

 

Pour une pose dans de bonne condition de la bâche, nous avons repris les maçonnerie le long des rochers. Nous avons également fait le choix de séparer la partie cascade du reste du bassin par la réalisation d’un muret. la partie intérieure du muret ( côté cascade ) a été réalisé avec un Sika latex mélanger au mortier. Le côté extérieur sera recouvert par la bâche.

Maçonneries réalisées en bord de bassinMaçonneries réalisées en bord de bassin

 

 

 

 

 

 

 

Une fois nos maçonneries bien séchées, nous nous attaquons à la mise en place de la feutrine et de la bâche EPDM. Nous avons pu trouver une bâche d’un seul tenant, soit 320 m² de bâche à dérouler et à positionner !

Mise en place de la bâcheMise en place de la bâche

 

 

 

 

 

 

 

Du coté des rochers, la bâche a été fixé contre les pierres à l’aide des profils en aluminium.

Bâche mise en placeBâche mise en place

 

 

 

 

 

 

 

Avant d’attaquer le remplissage, les îlots de végétations ont été mis en place.

Ilots de végétation

 

 

 

 

 

 

 

Maintenant c’est l’heure de vérité : le remplissage ! Soyons patient, avec un débit de 6 litres minutes il faudra une dizaine de jours pour voir ce bassin rempli.

Remplissage en coursSortie d'eau de la cascade

 

 

 

 

 

 

 

Voilà quelques photos pour le plaisir ! Le bassin est rempli. Nos chers animaux ont retrouvés leurs milieu de vie. Pour voir les nénuphars en fleurs il faudra attendre encore quelques mois. Pareils pour les iris d’eau et les joncs. Promis nous y reviendrions et ferons quelques clichés le printemps prochain.

Vu du bassinAutre vue du bassinLes carpes KoïCanard de RouenNos beaux canards

Je remercie toute mon équipe qui à fait preuve d’un grand professionnalisme sur ce travail.

Cet article a été publié dans Ça se passe en ce moment.... Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

À propos de Michaël Froidevaux

Michaël Froidevaux, paysagiste, est le créateur d'Arborescence Paysage. Passionné par la nature et la flore, il s'est lancé à son compte sur Grenoble après des études d'horticulture et de pépiniére.

Un commentaire

  1. Durandana
    Le 13 janvier 2015 à 17h05 | Permalien

    Merci beaucoup de votre article, et d’avoir ajouté ces images très jolie. J’aimerais avoir un étang dans mon jardin comme celui que vous avez présenté dans cet article. Est-ce que votre étang a pris beaucoup de temps a faire? Merci de l’article. Passez une bonne journée, et bonne continuation ! Durandana

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>